Le spectre de la fraude électorale : l’impact des discours de désinformation pendant les élections de 2022

Authors: Cécile Simmons, Sasha Morinière, Roman Adamczyk
Published: 17 August 2022

La mobilisation autour des fausses allégations de fraude électorale lors de l’élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis, qui s’est soldée tragiquement par l’assaut du Capitole par des partisans de Donald Trump le 6 janvier 2021, n’a pas manqué de marquer les esprits et de faire de la désinformation ciblant l’intégrité des processus électoraux et les résultats d’une élection un sujet de préoccupation majeur pour tous les pays démocratiques. S’interrogeant sur la possibilité de voir un mouvement de contestation similaire se développer en France lors de la séquence électorale cruciale qu’a traversé le pays dans la première moitié de l’année 2022, les analystes de l’ISD se sont intéressés de très près à la circulation des récits de fraude électorale en amont, pendant et après les élections présidentielles puis législatives, en se focalisant sur les discussions en ligne sur 4 plateformes : Twitter, Instagram, Facebook et Telegram. Apres l’analyse de plusieurs revendications de fraude électorale, les analystes de l’ISD France ont pu en conclure que ces narratifs n’ont pas réussi à pénétrer des écosystèmes informationnels mainstream et à peser véritablement sur l’opinion publique française et les élections. Plusieurs facteurs que l’ISD détaillé dans cette recherche se sont conjugués pour expliquer la résilience du système électoral vis-à-vis de ces discours. Néanmoins, l’irruption des accusations de fraude électorale également lors des législatives et votes à l’Assemblée nationale suggèrent donc que ces narratifs pourraient s’inscrire dans le temps long et générer de la défiance envers les processus électoraux sur la durée et continuer à terme d’affaiblir davantage la confiance dans les institutions. Si certaines plateformes généralistes comme Twitter et Meta ont pris des mesures certaines pour limiter la diffusion de contenus mettant en doute l’intégrité et la légitimité des résultats électoraux, une analyse de l’ISD montre néanmoins que celles-ci demeurent imparfaites et peu systématiques et qu’il est également difficile, en l’absence de données, d’en évaluer la véritable efficacité.

Cécile Simmons est chargée de recherche à l’ISD et travaille au sein de l’équipe de recherches numériques et politiques publiques. Elle est co-auteur de nombreux rapports sur l’extrémisme, la désinformation et les violences numériques. Ses recherches sont régulièrement couvertes par les médias, dont la BBC, le Guardian, Politico, le Washington Post ou encore Le Monde. Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et titulaire d’une agrégation d’anglais, elle est également diplomée de la London School of Economics.

Sasha Morinière est analyste à l’ISD. Elle contribue actuellement aux recherches de l’ISD sur les campagnes de désinformation, notamment celles visant à influencer et perturber les élections de 2022 en France. Sasha a précédemment travaillé à Moonshot et a récemment contribué au rapport remis au président français Emmanuel Macron sur la désinformation en ligne et son impact sur nos démocraties. Elle est titulaire d’un master en relations internationales de la London School of Economics and Political Science. Sasha a mené divers projets de recherche sur l’extrême droite et sur les communautés salafistes françaises et a organisé d’importants événements politiques dans le cadre de ses expériences.

Roman Adamczyk is an Analyst at ISD, focusing on the French presidential elections. He holds two Master’s degrees in Geoeconomy and Strategic Intelligence from the Institute of International and Strategic Relations (IRIS) and Management from Grenoble Business School (GEM). Previously, he worked for the EU DisinfoLab as a Research Coordinator and OSINT Investigator, leading multiple investigations that uncovered disinformation operations targeting countries in the European Union and contributing to several studies about disinformation trends in Europe.

Download Report

Pulling Back the Curtain: An Exploration of YouTube’s Recommendation Algorithm

This is the executive summary of ISD’s Pulling Back the Curtain series which explores different aspects of YouTube’s recommendation algorithm. The series consists of four separate investigations examining the recommendations sent to eight U.S.-based YouTube accounts registered with varying ages, genders, and interests over one month. This report summarizes the findings across all four investigations and provides an overview of the project and platform policy recommendations.

Investigation 4: Spanish-Language News Consumers

This is the fourth investigation in ISD’s Pulling Back the Curtain series which explores different aspects of YouTube’s recommendation algorithm. The series consists of four separate investigations examining the recommendations sent to eight U.S.-based YouTube accounts registered with varying ages, genders, and interests over one month. This report examines the recommendations sent to two accounts with an interest in Spanish langauge news.