La France divisée par la pandémie : panorama de la désinformation en amont des élections de 2022

Authors: Zoé Fourel, Roman Adamczyk, Sasha Morinière & Cécile Simmons

Published: 27 July 2022

Ce rapport présente les conclusions d’un travail de recherche concernant la diffusion de désinformation et de mésinformation en amont des élections présidentielles françaises de 2022. Il est basé sur une collecte de données qui a eu lieu dans le courant du mois de janvier 2022 et offre, à travers une analyse qualitative et une cartographie de communautés sur les réseaux sociaux, un état des lieux des acteurs propageant de la désinformation et des discours polarisants avant le scrutin présidentiel en avril 2022. Le panorama des écosystèmes de désinformation français dépeint par ce rapport a été influencé par la période qu’il couvre. Au mois de janvier 2022, les discussions en ligne en France étaient encore très focalisées sur la pandémie de COVID-19, les risques potentiels engendrés par la prolifération du variant Omicron et les controverses autour du pass vaccinal et des mesures sanitaires. Il n’en reste pas moins que les communautés décrites par cette étude sont une bonne illustration des évolutions et recompositions des écosystèmes en ligne complotistes, extrémistes et de désinformation français engendrées par presque deux ans de pandémie et un portrait pertinent des dynamiques au sein communautés en ligne diffusant de la désinformation et des discours polarisants pendant la campagne présidentielle, dont les caractéristiques restent pertinentes au-delà du scrutin. Pour tenter de saisir de manière plus large le rôle de ces communautés dans la diffusion de désinformation et de discours polarisants, l’Institut pour le Dialogue Stratégique (Institute for Strategic Dialogue, ISD) a également produit des études complémentaires qui couvrent la période entre les deux tours et le début du conflit en Ukraine.

Titulaire du diplôme en affaires internationales (comprenant des études à la School of Oriental and African Studies à Londres et à Georgetown University à Washington, DC) décerné par Sciences Po Lyon, Zoé Fourel est Associée à l’ISD. Elle fait partie de l’unité de recherche numérique, et s’intéresse à l’analyse des réseaux sociaux et la cartographie de réseaux en ligne liés à l’extrémisme, la désinformation et le discours de haine. Zoé a notamment participé aux travaux de l’ISD portant sur la diffusion de désinformation et discours de haine dans le cadre de divers processus électoraux. Elle est particulièrement investie dans l’activité française de l’ISD, contribuant aux travaux de recherche analysant l’écosystème en ligne français.

Roman Adamczyk est un analyste de l’ISD, travaillant principalement sur les élections françaises. Il détient un master en Géo-économie et Intelligence Stratégique de l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) et un master en Management de Grenoble Ecole de Management (GEM). Précédemment, il était le coordinateur de recherche et un enquêteur OSINT pour le EU DisinfoLab. A travers ce rôle, il a mené plusieurs enquêtes permettant de dévoiler l’existence d’opérations d’influence ciblant des pays de l’Union Européenne et contribué à plusieurs études sur les phénomènes de désinformation en Europe.

Sasha Morinière est analyste à l’ISD. Elle contribue actuellement aux recherches de l’ISD sur les campagnes de désinformation, notamment celles visant à influencer et perturber les élections de 2022 en France. Sasha a précédemment travaillé à Moonshot et a récemment contribué au rapport remis au président français Emmanuel Macron sur la désinformation en ligne et son impact sur nos démocraties. Elle est titulaire d’un master en relations internationales de la London School of Economics and Political Science. Sasha a mené divers projets de recherche sur l’extrême droite et sur les communautés salafistes françaises et a organisé d’importants événements politiques dans le cadre de ses expériences professionnelles précédentes. Elle parle couramment le français, l’espagnol et apprend l’arabe.

Cécile Simmons est chargée de recherche à l’ISD et travaille au sein de l’équipe de recherches numériques et politiques publiques. Elle est co-auteur de nombreux rapports sur l’extrémisme, la désinformation et les violences numériques. Ses recherches sont régulièrement couvertes par les médias, dont la BBC, le Guardian, Politico, le Washington Post ou encore Le Monde. Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et titulaire d’une agrégation d’anglais, elle est également diplomée de la London School of Economics.

Ce rapport est également disponible en anglais.

Télécharger le rapport

News Feed, Reels & »Für Dich«: Wie algorithmische Ranking-Praktiken unser Online-Umfeld beeinflussen und schützen könnten

Dieser Bericht zeigt auf, wie algorithmische Ranking-Praktiken der Online-Plattformen unsere Diskurse und unser Verhalten beeinflussen und gefährden können. Die Analyse diskutiert methodische und epistemische Lücken bei der Auditierung von Algorithmen und untersucht zudem neue Ansätze, die darauf abzielen, algorithmisches Ranking für ein sicheres und transparentes Online-Umfeld zu nutzen.